Communiqué du CoPil de fusion

Le Comité de pilotage de la fusion des communes du Haut-Vallon prend acte du résultat sorti des urnes ce dimanche. La déception est évidemment de mise pour ses cinq membres. Ce sentiment est tempéré par l’importance de la participation à ce vote : de 50,6 pour cent à Saint-Imier à plus de 73 pour cent à Cormoret. Le CoPil se réjouit d’avoir pu intéresser plus de la moitié des ayants droit et les remercie d’avoir participé à ce scrutin important.

Le CoPil constate également que les scores sont serrés, l’écart se chiffrant à moins de dix pour cent partout où la fusion a été refusée (9,8 % à Saint-Imier, 4 % à Sonvilier, 2 % à Cormoret), tandis qu’il atteint quasiment 30 % à Renan et 4,4 % à Courtelary, où la fusion a été approuvée.

Il reste que le travail d’une dizaine d’années a été invalidé.

CoPil de fusion